CURE THERMALE

La plupart des couples ignorent que certaines cures thermales spécifiques pour les femmes d’une durée de 3 semaines dans le cadre du traitement de l’infertilité sont remboursées par la sécurité sociale à 100% (si vous avez la prise en charge « ALD – 100% infertilité », hors transport et logement). Peu de personne en parlent, à commencer par les médecins ignorants ou perplexes quant au thermalisme (qui ne fait pas l’objet d’un consensus scientifique). Toutefois, quand l’infertilité est inexpliquée, ne serait-il pas bon, avant d’entreprendre un long parcours médicalisé, de tenter cette expérience bien-être qui a l’élégance d’être 10 fois moins coûteuse qu’une FIV pour les deniers publics ? Sans parier sur les effets d’une eau magique, il n’est jamais inutile, avant d’entreprendre un traitement, de s’accorder un peu de temps pour souffler, prendre soin de soi, diminuer les états inflammatoires…

Logo_5things_1Dans les eaux thermales, la présence de nombreux éléments minéraux et oligo-éléments leur confère des propriétés antalgiquesanti-inflammatoires, décontracturantes, décongestionnantes, sédatives sur les douleurs chroniques, stimulantes pour l’état général.

Logo_5things_2Les cures ayant pour objet les affections gynécologiques ou le traitement de l’infertilité alternent généralement plusieurs types de soin classiques : l’irrigation vaginale pendant le bain, les compresses sur certaines zones spécifique, la douche au jet et la piscine de mobilisation.

Logo_5things_3Les symptômes que les cures peuvent tenter de soigner sont nombreux : infections vulvo-vaginales récurrentes, varices pelviennes, douleurs de règles (dysménorrhée), endométriose, douleurs lors des rapports sexuels (dyspareunie), syndromes prémenstruels, séquelles locales d’épisiotomie, problèmes de stress découlant de ces pathologies.

Logo_5things_4La cure, c’est avant tout une écoute, un échange entre la patiente et corps médical, mais aussi un accompagnement personnalisé et l’opportunité de rencontrer dans un cadre plus agréable que l’hôpital, d’autres personnes souffrant d’infertilité afin d’échanger.

Logo_5things_5

Différentes stations ont axé leurs soins sur le traitement de la stérilité féminine : Evaux-les-Bains (Creuse), Salies-de-Béarn (Pyrénées-Atlantiques), Boubon-l’Archambault (Allier), Luz-Saint-Sauveur (Hautes-Pyrénées), Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône), Salies-du-Salat (Haute-Garonne), Challes-les-Eaux (Savoie).

AVANT  :

Les cures à orientation gynécologique, d’une durée de 21 jours (dont 18 de soins), sont prises en charge par la Sécurité sociale. Elles sont prescrites par un médecin généraliste ou spécialiste via un formulaire distribué 
par l’assurance-maladie.

Cette cure doit faire l’objet d’un arrêt maladie ou d’une demande de congé (j’ai eu la surprise de découvrir qu’une autorisation pour une cure ne signifiait pas un arrêt de travail automatique).

Muni du dit formulaire, vous envoyez la demande à la sécurité sociale. Dans le même temps, vous pouvez réserver (mettre une option de date) dans l’établissement thermal de votre choix et trouver votre logement (n’hésitez pas à contacter l’office de tourisme : plusieurs personnes proposent des studios avec un tarif spécial curistes). Un conseil : préférez un logement proche des thermes où vous pourrez vous rendre à pied…

Il faudra à peu près 3 semaines pour recevoir l’acceptation de prise en charge de la sécurité sociale ainsi que les documents à faire remplir sur place.

Certains médecins acceptent de prescrire une cure pour le soin du dos par exemple aux hommes afin que les conjoints puissent effectuer la cure en même temps.

En fonction de vos revenus, vous pourrez aussi prétendre à un remboursement de vos frais de transport sur la base d’un aller-retour en train en seconde classe depuis votre domicile et d’une participation très partielle aux frais de logement (sur présentation de justificatifs, pas de paiement au black pour le logement).

N’oubliez pas de prendre rendez-vous avec un médecin thermal sur place pour le premier rendez-vous d’orientation qui doit avoir lieu avant le début de la cure.

SUR PLACE:

Direction donc le premier jour chez un des médecins généralistes affiliés aux thermes qui vous fait passer une visite standard de contrôle (poids, taille, tension, etc. ) et vous interroge sur les problématiques physiques ou psychiques spécifiques que vous rencontrez (adénomiose, endométriose, douleurs menstruelles, stress, etc.). En gros, il prescrit ensuite 3 types de soins parmi les 4 ou 5 disponibles (compresses, jets, irrigation vaginale, piscine avec mobilisation, recouvrement de boue). Vous ressortez donc avec une ordonnance de soins et une ordonnance pour le matériel à acheter (qui est à votre charge) : canule pour l’irrigation par exemple.

Ensuite, direction le centre d’accueil de la cure qui vous concocte un planning de soins quotidien (6 jours sur 7 pendant 3 semaines), vous expliquent les modalités pratiques et vous fait visiter.

Les séances de soin prescrites durent de 20mn à 30/40mn chacune, guère plus. SI vous vous montrez gentil, il est possible de demander un regroupement des soins sur une matinée ou sur une après-midi.

Prévoyez peu d’activité dans les premiers jours car sous une apparente banalité (de l’eau, quoi de plus simple), vous serez sans doute très fatiguée. Et c’est tant mieux, cela prouve que vous lâchez prise et que votre corps se ressource.

En fonction des lieux, il existe ou non des groupes de parole, des consultations psys, des possibilités de soin complémentaires (à votre charge). Laissez-vous guider par votre intuition et par le bouche à oreilles. Certaines patientes arrivées avant vous ont sans doute déjà testé et pourront vous confier leurs impressions.

Vous pouvez retrouver le témoignage d’Awed sur le site du collectif BAMP concernant la cure à Salies de Béarn.

Nos deux témoignages font référence à Eva Pottier, infirmière chef de service à Salies de Béarn, qui ne travaille désormais plus dans l’établissement. Vous retrouverez cependant son interview dans la section EMDR du site.

[Céline Rousseau – avril 2016]

J’ai effectué un séjour à Salies de Béarn en avril 2014. Je sentais qu’il était temps pour moi de faire une pause, d’entreprendre quelque chose de différent, de prendre soin de mon corps et de mon mental.

Cela eut des bénéfices importants mais un coût financier élevé : entre les transports, le logement, j’ai dépensé environ 1000 euros (je n’étais pas éligible à la moindre aide de la sécu concernant le logement ou le transport). Cela mérite d’être écrit car bien évidemment, cela peut être un frein à de nombreuses femmes.

Le séjour m’a apporté un réel bien-être, une sorte de fenêtre de décompression, une bulle salée bien sûr, de calme, de douceur, d’intimité. Les soins sont extrêmement agréables et pas du tout douloureux. On éprouve la sensation de  » vivre dans un cocon », une ambiance à la fois ouatée et humide.

J’ai rencontré plusieurs jeunes curistes au travers de sessions d’échange avec Eva, qui coordonnait le service. C’est une femme remarquable, à la fois pleine d’expérience, de sagesse, de charisme et de douceur. En discutant avec certaines patientes, je me suis rendue compte que certaines n’avaient jamais effectué autre chose qu’un traitement médical classique et que l’idée même de cette cure venait non d’une prescription médicale mais d’un reportage télévisé. Elles étaient pour certaines anxieuses, stressées, en colère ou à bout. Je me disais qu’il était injuste qu’elles n’aient personne vers qui se tourner afin d’être accompagnées. C’est ains qu’a germé l’idée de ce site.

Eva a mené des sessions d’échange très riches et avec les filles rencontrées, nous avons pu échanger en toute liberté sur nos parcours. Comme je suis déjà maman, ce qui n’était pas le cas de la grande majorité d’entre elles, je me sentais bien évidemment un peu différente, parfois mal à l’aise mais au final, un désir d’enfant, même pour le second, reste impérieux et viscéral. Nous étions copines de galère.

Eva nous a proposé sur une base forfaitaire (100 euros pour 3 semaines) et dans le cadre d’un suivi complémentaire proposé par l’établissement, des séances de psycho-thérapies trans-générationnelles et d’EMDR. Je n’ai eu que 3 séances mais j’en suis ressortie bouleversée, transformée et in fine, apaisée. J’ai tout de suite eu une grande confiance en Eva, ce qui a sans doute conditionné la pertinence des séances et m’a permis d’aller vite.

En résumé, j’ai beaucoup appris durant ces 3 semaines et même si la suite n’a pas abouti à une grossesse, je ne regrette en aucun cas d’avoir pris ce temps de repos, de réflexion. Ce fut un moment de belles rencontres, riches, profondes, sincères.

MOTS CLÉS

#thermalisme #cure #stress #fatigue #infertilite #anxiete #endometriose #fibrome #bienetre #massages #eausalee 

TROUVER UN PRATICIEN

Chargement de la carte en cours

Chargement

Cette carte indique des praticiens recommandés par des internautes qui ont certifié avoir expérimenté eux-même le thérapeute et avoir été confronté à l’infertilité. Pour l’enrichir, si vous connaissez une bonne adresse d’acupuncteur et que vous êtes ou avez été confronté à l’infertilité, n’hésitez pas à la partager

  1. Bonjour,
    Votre site est génial. Nous même sommes infertiles inexpliqués. Je pense qu’une cure pourrait me faire du bien. Je pourrais prendre une semaine pour y aller, entre 2 cycles d’insémination. Y a t il des mini cures prises en charge ?
    Merci

    1. Bonjour !
      Votre commentaire me fait chaud au coeur et justifie pleinement l’existence de ce site.
      Je crois malheureusement que seules les cures de 18 jours (6 jours sur 7 pendant 3 semaines) sont prises en charge.
      Selon moi, cela vaut vraiment la peine, au point de reculer d’un cycle la prochaine insémination.
      Je vous souhaite beaucoup de courage et plein de bonheurs,
      Céline

  2. Bonjour Céline!
    Je me lance moi aussi pour la cure ce mois de juillet!
    Je suis impatiente car aprés 8 années d’attente dont 4 en pma (3 fiv)je me sens vidée!..
    et j’ai besoin de rencontrer des « cas » comme nous!..
    J’ai besoin d’infos car je ne comprends pas trop comment vont se dérouler mes journées là-bas.
    A-t-on accès au bassin thermoludique lorsqu’on fait cette cure ou doit-on acheter ces entrées en plus?
    Merci pour ta réponse,
    Laurette

    1. Bonjour Laurette,
      Tu as un peu d’infos dans l’onglet « déroulement », mais en gros, tes soins vont te prendre 2 à 3 heures par jour, en comptant l’attente et les trajets entre les diverses salles. Le reste de la journée tu seras libre.
      L’accès au bassin thermoludique est payant « en plus » et il est séparé de l’espace cure.
      Je te conseille de choisir un logement à distance à pied de la cure, plutôt proche du centre, du cinéma, des commerces car prendre sa voiture quand on est « vidés » n’est pas simple (certaines personnes se sentent incroyablement fatiguées les premiers jours).
      Je te souhaite une cure régénérante, plein de courage et plein de bonheurs.
      Céline
      P.S : N’hésite pas à partager des « bons plans » de praticiens près de chez toi, car j’imagine qu’en 8 ans de parcours, tu dois avoir une certaine expérience. 😉

      1. Wouhaou! réponse rapide, merci!
        ok, je prendrai le temps de partager mes bons plans; je mettrai un petit mot également après la cure 😉
        Merci et plein de bonheur aussi à toi!
        Bise

    1. Non, pas vraiment. Une amélioration de mon bien-être, de ma sexualité, oui, sans aucun doute. Le soin PMA suivant a échoué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*