MÉDITATION

Mini_Rabbitt
Dessin © Not Much to Say

La méditation ne nécessite aucun « praticien », ni aucune compétence. Cette technique ne nécessite qu’une seule chose : soi. Et compte-tenu de notre indisponibilité chronique, prendre rendez-vous avec soi-même quotidiennement n’est pas chose aisée. La méditation est un lâcher-prise et une manière simple de trouver un peu de sérénité dans le grand tourbillon de la vie. 

Ésotérique et baba cool ? Pas du tout. Il est désormais prouvé scientifiquement que la méditation aide à notamment à réduire l’anxiété, améliore la confiance en soi et la résistance aux évènements stressants. En prenant quelques minutes pour soi par jour, on se prépare mieux aux défis de la vie. Nous avons à l’intérieur de nous une inépuisable source de réconfort qu’il s’agit simplement d’explorer. 

[ source : christophe andré ]

Logo_5things_1 La pleine conscience est la qualité de conscience qui émerge lorsqu’on tourne volontairement son esprit vers le moment présent. C’est l’attention portée à l’expérience vécue et éprouvée, sans filtre (on accepte ce qui vient), sans jugement (on ne décide pas si c’est bien ou mal, désirable ou non), sans attente (on ne cherche pas à atteindre un but précis).

Logo_5things_2La pleine conscience est l’objectif de nombreuses pratiques méditatives anciennes, mais aussi de démarches psychothérapeutiques récentes. Sous sa forme actuelle, la méditation de pleine conscience est le plus souvent dispensée en groupes, selon des protocoles assez codifiés. Durant ces séances, les participants sont invités à participer à des exercices de méditation, qu’ils doivent ensuite pratiquer quotidiennement chez eux.

Logo_5things_3Avec la pratique, la pleine conscience régulièrement pratiquée devient une attitude mentale, afin de bénéficier de parenthèses au milieu de sa vie quotidienne : il s’agit par exemple de profiter des temps d’attente ou de transports pour se recentrer quelques instants sur sa respiration et sur l’ensemble de ses sensations ou de prendre l’habitude d’accepter d’éprouver les émotions désagréables (après un conflit ou une difficulté) plutôt que de vouloir à tout prix les éviter.

Logo_5things_4Aujourd’hui, beaucoup d’études scientifiques valides (comparaisons avec des groupes témoins, répartition aléatoire des sujets, évaluation avant et après les séances, etc.) attestent de l’intérêt de la méditation de pleine conscience dans différents troubles médicaux. Ces études portent sur des domaines variés tels que le stress, la cardiologie, les douleurs chroniques, la dermatologie, les troubles respiratoires et la capacité attentionnelle.

Logo_5things_5La méditation n’est pas une réflexion approfondie sur le cosmos mais bien une concentration sur le ressenti non-verbal. La méditation ne cherche pas à « faire le vide » dans l’esprit mais bien à laisser passer les pensées, comme des nuages dans le ciel, sans se laisser entraîner par elles. La méditation n’est pas une démarche religieuse ou spirituel mais un outil de régulation émotionnel. La méditation n’est pas la sophrologie ou la relaxation car son but n’est pas de relaxer le corps mais d’intensifier sa conscience.

[ source : christophe andré ]

Il existe un test pour évaluer votre prédisposition à la pleine conscience : l’un des plus étudiés, le MAAS (pour Mindful Attention Awareness Scale ou échelle d’évaluation de la pleine conscience) a été récemment validé en français par le psychologue Joël Billieux et ses collègues de l’Université de Genève. Le voici :

Répondez  aux questions suivantes par  Presque toujours / Très souvent /  Assez souvent / Assez peu /  Rarement / Presque jamais.

1. Je peux vivre une émotion et ne m’en rendre compte qu’un certain temps après.
2. Je renverse ou brise des objets par négligence ou par inattention, ou parce que j’ai l’esprit ailleurs.
3. Je trouve difficile de rester concentré sur ce qui se passe au moment présent.
4. J’ai tendance à marcher rapidement pour atteindre un lieu, sans prêter attention à ce qui se passe ou ce que je ressens en chemin.
5. Je remarque peu les signes de tension physique ou d’inconfort, jusqu’au moment où ils deviennent criants.
6. J’oublie presque toujours le nom des gens la première fois qu’on me les dit.
7. Je fonctionne souvent sur un mode automatique, sans vraiment avoir conscience de ce que je fais.
8. Je m’acquitte de la plupart des activités sans vraiment y faire attention.
9. Je suis tellement focalisé sur mes objectifs que je perds le contact avec ce que je fais au moment présent pour y arriver.
10. Je fais mon travail automatiquement, sans en avoir une conscience approfondie.
11. Il m’arrive d’écouter quelqu’un d’une oreille, tout en faisant autre chose dans le même temps.
12. Je me retrouve parfois à certains endroits, soudain surpris et sans savoir pourquoi j’y suis allé.
13. Je suis préoccupé par le futur ou le passé.
14. Je me retrouve parfois à faire des choses sans être totalement à ce que je fais.
15. Je mange parfois machinalement, sans savoir vraiment que je suis en train de manger

À chaque question si vous avez répondu par

Presque toujours :  comptez 1 point

Très souvent :  comptez 2 points

Assez souvent : comptez 3 points

Assez peu : comptez 4 points

Rarement : comptez 5 points

Presque jamais : comptez 6 points.

Faites la somme de vos points et divisez par 9. Vous obtiendrez, sur dix, votre score de prédisposition à la pleine conscience, d’autant meilleure que ce score sera élevé.

———————————

Plutôt que de faire un descriptif forcément limité de l’expérience d’une séance de méditation, voici un extrait du merveilleux livre de Christophe André « Méditer jour après jour« .

Cela prend quelques minutes. Placez-vous dans une pièce, au calme, avec peu de lumière et assis confortablement sur une chaise et écoutez…

Les études montrent que les effets de la méditation incluent :

* Un sentiment de calme plus prononcé
* Un contrôle accru sur l’esprit et les pensées
* Une connexion plus profonde avec le soi et la sagesse intérieure
* Plus de clarté et de concentration
* Plus de facilité à faire face à des situations stressantes

MOTS CLÉS

#calme #plenitude #serenite #respiration #ressource #soi #bulle #pause #refuge #energie #equilibre #stress #infertilite #anxiete #amp #fiv #traitement 

POUR ALLER PLUS LOIN

* Un article sur la fertilité et la méditation sur un site canadien consacré à la fertilité

* Le site de Christophe André et le lien vers son livre sur la méditation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*