PSYCHOTHÉRAPIE

Mini_Flacon
Dessin © Not Much to Say

Parfois, il peut être utile d’aller « voir quelqu’un ». Et on ne le répétera jamais assez : non, l’infertilité n’est ni une tragédie car rien n’est écrit, ni une malédiction, ni un tabou. L’infertilité est une situation complexe, frustrante, douloureuse dont il faut parler. A ses amis, à sa famille et/ou bien à un professionnel compétent, bienveillant. Vous avez le droit d’être en colère, d’être triste, d’être fatigué et envahi par le doute. Il ne s’agit pas de savoir si l’émotion a tort ou raison, elle est là, elle existe, elle nous envahit parfois et voilà tout. La psychothérapie est un espace d’écoute exceptionnel car comme le dit René Char : les mots qui vont surgir savent de nous ce que nous ignorons d’eux. Elle permet d’avancer sur la voie de la connaissance de soi. Et par ailleurs, il existe un vrai réconfort dans le fait de pouvoir se confier librement à propos de la douleur née de l’infertilité et de tout ce que cette situation fait surgir de fragilités, de souvenirs, de difficultés conjugales, familiales, etc.

Logo_5things_1

Un traitement psychologique pour tout problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique a pour but de favoriser, chez le client, des changements significatifs dans son fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental, dans son système interpersonnel, dans sa personnalité ou dans son état de santé. Ce traitement va au-delà d’une aide visant à affronter les difficultés courantes ou d’un rapport de conseils ou de soutien.

Logo_5things_2Le titre de psychothérapeute ne peut être demandé que par les psychologuesles psychanalystes membres d’une association reconnue et  les médecins qu’après avoir validé une formation théorique (400h) et pratique (5 mois de stage) délivrée par une université. Ceci fait l’objet d’une réglementation depuis 2012. Le titre de psychothérapeute est à distinguer dans sa pratique du titre de psychiatre, de psychologue, de psychanalyste ou de psychopraticien.

Logo_5things_3Il existe actuellement plus de 200 types de psychothérapies officiellement recensées mais bonne nouvelle : selon de nombreuses études, l’engagement du client et la relation de confiance entre ce dernier et le praticien (« l’alliance thérapeutique ») sont bien plus déterminants dans le succès du traitement que la technique utilisée.

Logo_5things_4Plusieurs études ont montré que toutes sortes de psychothérapies, très différentes les unes des autres, avaient une efficacité comparable face à des problèmes semblables. On appelle cela « l’effet dodo« . Toutefois, pour que les diverses approches puissent s’équivaloir à condition, il faut qu’elles soient menées bona fide (« de bonne foi »), à savoir : le thérapeute doit détenir une maîtrise universitaire ou une formation équivalente, le traitement doit reposer sur des principes psychologiques valables et le problème du client doit pouvoir être traité par une approche psychothérapeutique9.

Logo_5things_5Le psychothérapeute ne reste pas silencieux : il fait dans la majorité des cas, face à son client et s’adresse à lui si nécessaire. Le psychothérapeute fait parfois appel à divers exercices : visualisations, jeux de rôles, dessin, analyse des rêves, etc.

Le déroulement d’une séance est évidemment fonction de la technique suivie par le thérapeute. Elle ne peut donc pas être détaillée de manière générique.

Toutefois, la plupart des séances se déroulent de manière relativement classique, thérapeute et client dialoguant face à face.

Comme déjà évoqué dans la page de présentation, la relation de confiance, d’intimité et de sécurité avec le thérapeute est fondamentale. Elle permet des prises de conscience et des découvertes qui peuvent ensuite mener à des changements de comportement et d’attitude.

Le thérapeute fait parfois appel à divers exercices : visualisations, jeux de rôles, dessin, analyse des rêves, etc.

[Céline Rousseau – avril 2016]

Je me souviens avec beaucoup de bonheur d’avoir été soutenue pendant plus d’un an, par M. Rabinowitch à Arles lors des mois qui ont suivi les premiers protocoles exploratoires d’assistance médicale à la procréation.

J’étais dans une situation professionnelle complexe, sous la responsabilité de quelqu’un d’autiste qui ne montrait aucune bienveillance à mon égard et j’étais très anxieuse à l’idée des traitements, face à une équipe médicale peu loquace et débordée. Cette situation faisait ressurgir des fragilités profondes et me rendait tout simplement très triste.

Lors du premier rendez-vous, au moment d’écrire le chèque, j’ai demandé « Rabinowitch avec 2 b ? » et je me souviens qu’il m’a répondu avec un sourire : « un seul b, ça suffit. Pas de b-b dans mon nom. » Tout une problématique résumée en une phrase…

J’ai aimé sa bonhommie, sa douceur, son calme et je me suis tout de suite sentie en confiance, dès le premier rendez-vous, au sein de son cabinet sombre, désuet et chaleureux. Je pense que les sentiments de sécurité, d’intimité et de confiance sont effectivement le triptyque fondamental dans une relation d’accompagnement, psychothérapie ou autre d’ailleurs.

Au bout de plusieurs semaines, j’ai souhaité m’allonger et lui tourner le dos. Un souhait personnel de confort et de posture auquel il n’était pas habitué mais qu’il a autorisé avec beaucoup de simplicité. J’allais le voir toutes les semaines, durant 45 mn.

Après un an, la première FIV a réussi et Elliott est né en parfaite santé, faisant de nous des parents heureux. Je n’ai pas pu retourner voir M. Rabinowitch pour les tentatives suivantes, lors de notre parcours pour un second enfant, car suite à un déménagement, nous étions trop éloignés de son cabinet. Et je n’ai pas retrouvé de thérapeute de confiance à proximité. Dommage car ce suivi m’a beaucoup aidée. Il a constitué un accompagnement fondamental et a sans aucun doute permis que je ne sombre pas dans la dépression.

MOTS CLÉS

#stress #depression #infertilite #anxiete #dialogue #confiance #histoire #famille #couple #parole #bienveillance #emotions #expression #calme #soutien #accompagnement #fiv #amp #traitement

TROUVER UN PRATICIEN

Chargement de la carte en cours

Chargement

Cette carte indique des praticiens recommandés par des internautes qui ont certifié avoir expérimenté eux-même le thérapeute et avoir été confronté à l’infertilité. Pour l’enrichir, si vous connaissez une bonne adresse d’acupuncteur et que vous êtes ou avez été confronté à l’infertilité, n’hésitez pas à la partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*